Skip to main content

L'économie de l'Éthiopie est dans une phase d'expansion et de modernisation rapides, et des progrès considérables ont été réalisés en matière d'extension de l'accès à l'eau et à l'assainissement. Malgré cela, le pays compte toujours quelque 39 millions de personnes qui n'ont toujours pas accès à de l'eau potable. Les problèmes à surmonter sont nombreux : un système d'eau communautaire sur quatre est en panne, la qualité de l'eau laisse à désirer, et le temps nécessaire pour la collecte de l'eau est encore souvent beaucoup trop long, sachant que les sources sont très éloignées.

Notre méthode consiste à trouver des « niches de marché », des domaines d'action spécifiques apportant une valeur ajoutée au travail des autres, plutôt que de simplement refaire la même chose.

En milieu rural, le taux d'accès à l'assainissement dépasse même le taux d'accès à l'eau potable, avec 60 % des ménages disposant de latrines. Mais là aussi, les défis sont nombreux : éviter que les populations retombent dans la pratique de la défécation à l'air libre, assurer la qualité des équipements, accélérer l'amélioration de l'assainissement. La fourniture de services d'eau et d'assainissement est également insuffisante dans les lieux publics, tels que dispensaires, hôpitaux et écoles.

IRC travaille en Éthiopie depuis plus de dix ans. Réaliser l'objectif d'un accès universel à l'eau et à l'assainissement reste une priorité absolue pour nous. IRC Éthiopie collabore étroitement avec le gouvernement éthiopien, notamment avec le ministère de l'Eau, de l'Irrigation et de l'Énergie et le ministère de la Santé. Nous appuyons le gouvernement et ses partenaires de développement, y compris des ONG, à mettre en œuvre le programme « One WASH National Programme » dont l'objectif est d'établir un secteur efficace et cohérent dans tout le pays.

Notre méthode consiste à trouver des « niches de marché », des domaines d'action spécifiques apportant une valeur ajoutée au travail des autres, plutôt que de simplement refaire la même chose. Nos activités se concentrent sur les modalités d'exécution et sur leur amélioration. Parmi nos priorités du moment, citons les innovations en matière de fourniture de service, par exemple dans des projets gérés par la communauté et financés par des institutions de microfinance.

Par ailleurs, nous sommes partenaire du programme Millennium Water Alliance Ethiopia, auquel contribuent aussi certains des plus importants programmes d'AEPHA d'ONG du pays. Nous jouons un rôle unique dans cette alliance en aidant les agences d'exécution à expérimenter des méthodes innovantes d'amélioration de la fourniture de service et à les appliquer à grande échelle, et en partageant leurs bonnes pratiques par le biais de notre travail de recherche et communication. 

Pour plus d'information, consultez la version anglaise de notre site.