Skip to main content

Les habitants de la capitale assainissent et produisent du bois

Publié le: 21/05/2012

Depuis de nombreuses années, je parcours les quartiers populaires des capitales d’Afrique de l’Ouest: Abidjan, Ndjaména, Bamako, Niamey, Cotonou, Lomé, Dakar …Toutes ces grandes villes souffrent cruellement d’un manque d’assainissement, les égouts sont souvent inexistants et les eaux usées sont déversées quotidiennement dans la rue. Les puisards de douche souvent installés dans les rues débordent. Les caniveaux réalisés à ciel ouvert sont obstrués par toutes sortes d’immondices. Il en résulte une situation sanitaire et environnementale catastrophique pour la population.

Assainissement et production de bois en ville.

 

Pourtant, çà et là, des amorces de solution semblent à portée de main. Bien sûr les mesures proposées, ne peuvent régler totalement les problèmes, mais permettre de diminuer, un tant soit peu, la gravité de la situation. Il y a quelque temps encore, j’étais dans un quartier de Niamey où la situation sanitaire n’est pas des meilleures, mais pas pire qu’ailleurs. Or là, j’ai observé combien certains habitants sont astucieux.

Par exemple, dans le quartier de Yentala, le propriétaire d’une concession a planté  dans la rue tout autour de sa propriété des dizaines d’Eucalyptus. Ceux-ci tout en absorbant  l’eau des puisards produisent, chaque année, une quantité  non négligeable de bois. Je fus particulièrement frappé par la méthode employée par ce Nigérien pour exploiter ses Eucalyptus. Quand les arbres atteignent une hauteur de trois mètres, ils sont étêtés et les branches repoussent en couronne. Ainsi à cette hauteur, les jeunes rejets ne peuvent être cassés ou abîmés par les passants.

Nous pouvons penser que le propriétaire de ces arbres est un amoureux de la nature et elle le lui rend bien. Les abords de sa maison sont extrêmement propres car les puisards ne débordent pas, il récolte du bois et au moment des fortes chaleurs l’ombre de ses plantations dispense de la fraîcheur à toute sa famille. Cet exemple modeste pourrait inspirer tous les agents de santé chargés de l’assainissement et les responsables de l’environnement de toutes les grandes capitales de l’Afrique de l’Ouest.

Des Nigériens aménagistes sans le savoir Jean Yves Clavreul Histoire extraite du livre  Petites histoires d’arbres en Afrique ( Jean -Yves Clavreul )

Editions Gandall

A Niamey l’achat du bois et du charbon est un poste de dépense des ménages des plus importants.

Exonération de responsabilité

At IRC we have strong opinions and we value honest and frank discussion, so you won't be surprised to hear that not all the opinions on this site represent our official policy.