Skip to main content

Tags

Forum Mondial de l’Eau de Marseille: Déclaration ministérielle.

Publié le: 15/03/2012

Les ministres et chefs de délégations réunis à Marseille, en France, le 13 mars 2012 à la conférence ministérielle du 6ème Forum mondial de l’eau, « le temps des solutions », sommes déterminés à relever les défis de l’eau à …

Les ministres et chefs de délégations réunis à Marseille, en France, le 13 mars 2012 à la conférence ministérielle du 6ème Forum mondial de l’eau, « le temps des solutions », sommes déterminés à relever les défis de l’eau à toutes les échelles.  Cette Déclaration ministérielle a été adoptée par 80 ministres et plus de 130 chefs de délégations.

Reconnaissant la déclaration ministérielle et les autres résultats du 5ème Forum mondial de l’eau tenu à Istanbul du 16 au 22 mars 2009 et tenant compte des contributions des processus politiques, thématiques, régionaux et racines et citoyenneté, ainsi que des
propositions recueillies sur la « plateforme des solutions » du 6ème Forum mondial de l’eau, les ministres et chefs de délégations expriment leur vision partagée sur ce qui suit :« Dans le prolongement du chapitre 18 de l’Agenda 21 (programme d’action des Nations Unis adopté à Rio lors du Sommet de la terre du 3 au 14 juin 1992), et du plan de mise en œuvre de Johannesburg adopté au Sommet mondial sur le développement durable du 2 au 4 septembre 2002, nous réaffirmons que l’eau est un facteur clé pour la paix et la stabilité et que les contributions significatives et plurielles de l’eau jouent un rôle central pour la Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio+20 sur  l’économie verte dans le contexte du développement durable et de l’éradication de la pauvreté  et sur le cadre institutionnel du développement durable ».

  1. Assurer le bien-être de tous : accélérer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, développer l’assainissement et avancer sur l’eau et la santé
  2. Contribuer au développement économique : l’économie verte, l’eau pour la sécurité alimentaire, l’eau et l’énergie
  3. Garder la planète bleue : l’eau dans les conventions de Rio, les catastrophes liées et le développement urbain
  4. Conditions de succès : la gouvernance, la coopération, le financement et un environnement favorable pour l’eau

Lire l’intégralité de la Déclaration ministérielle ici :