Skip to main content

Thèmes

Les chercheurs de différents pays partagent leurs expériences à Ouagadougou

Publié le: 15/03/2011

Du 22 au 26 février 2011, le projet WASHCost a organisé au Burkina Faso une grande rencontre de la Recherche. La trentaine de participants à cette rencontre sont venus du Burkina Faso, du Ghana, de l’Inde, du Mozambique et des Pays Bas. L’objectif de la rencontre a été, entre autres, de capitaliser les activités de recherche réalisées ces deux dernières années dans le cadre du projet.

Du  22 au 2­6 février 2011, le projet WASHCost a organisé au Burkina Faso une grande rencontre de la Recherche. La trentaine de participants à cette rencontre sont venus du Burkina Faso, du Ghana, de l’Inde, du Mozambique et des Pays Bas.

 

L’objectif de la rencontre a été, entre autres, de capitaliser les activités de recherche réalisées ces deux dernières années dans le cadre du projet. Les participants ont également discuté sur les résultats de recherche de tous les pays, sur la méthodologie de recherche et sur la duplication des résultats et de la méthodologie de recherche des pays du projet. Il s’agissait aussi, pour les chercheurs des différents pays, de  s’accorder sur les messages clé à partager avec les partenaires et sur méthodologie de renforcement des capacités des acteurs du secteur dans la planification et la budgétisation des services d’eau, d’hygiène et d’assainissement.

L’équipe du Burkina Faso, à l’instar des autre pays du projet a présenté les résultats provisoires de l’analyse des donnés variées sur les coûts des services d’approvisionnement en Eau, Hygiène et Assainissement (AEPHA) qui ont été collectées sur le terrain.

Il ressort des discussions que la plupart des populations des zones rurales et semi urbaines se contentent d’un bas niveau de service d’eau et d’assainissement. Cela est en partie dû à la faiblesse voir l’absence de moyen prévus pour la maintenance et la réhabilitation des ouvrages.

Au terme des échanges, les chercheurs du projet WASHCost se sont donné rendez-vous à Andrapradesh en Inde pour partager les résultats d’analyse plus approfondie des données sur les coûts des services d’AEPHA en Juin de l’année en cours.

 Pascal DABOU