Skip to main content

Les pays du Sud veulent renforcer leur coopération : 3ème forum de haut niveau sur l’eau et l’assainissement

Publié le: 19/08/2013

La capitale ivoirienne accueillera, du 21 au 23 novembre 2013, le prochain Forum de haut niveau sur l'eau et l'assainissement pour tous.
Photo: West Africa WASH Journalists Network

« Promotion d’une Coopération vivante et efficace entre les pays du Sud pour accélérer l’accès à l’hygiène, l’assainissement et l’eau potable pour tous en Afrique ». C’est le Thème de l’édition 2013 du Forum Africain annuel de Haut Niveau sur l’Eau et l’assainissement pour tous initié par l’Agence Intergouvernementale Panafricaine, Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA).

L’édition 2013 du forum africain annuel de haut niveau sur l’eau et l’assainissement pour tous, auquel sont attendus près de 1 000 participants, vise à mettre à la disposition des différents décideurs et acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement en Afrique une plateforme d’échanges et d’influence et favoriser ainsi des décisions et actions concrètes en faveur de l’hygiène, l’assainissement et l’eau potable (HAEP) sur le continent.

Une cérémonie relative au lancement des activités préparatoires du forum, s’est tenue le jeudi 25 juillet dernier au ministère des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire à Abidjan-Plateau pour procéder à la mise en route effective de l’édition 2013 par les autorités ivoiriennes. Celle-ci a vu la présence effective de M. Ahoutou Koffi,directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Economie, représentant le Premier ministre Daniel Kablan Duncan qui n’a pas manqué de dire l’engagement du gouvernement ivoirien à soutenir l’initiative africaine en créant le cadre institutionnel en vue de contribuer pleinement à l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement(OMD) en 2015 en matière d’eau et d’assainissement.

Il a, au nom du Premier ministre, lancé l’édition 2013 du forum de haut niveau et a exhorté à un renforcement des capacités des acteurs de l’eau et de l’assainissement, de la santé et autres spécialistes, avant le rendez-vous de novembre prochain.

M.Idrissa Doucouré, le secrétaire exécutif de l’agence EAA, structure africaine chargée des questions d’eau et d’assainissement, également présent à cette cérémonie a insisté sur l’objectif majeur de l’édition 2013 qui est de procéder à l’émergence de partenariats sud-sud, le développement des opportunités d’affaires et des alliances stratégiques pour le renforcement des capacités techniques et institutionnelles ainsi que le partage de connaissances et de savoir-faire des Etats.

Après cette étape de lancement, s’est le lendemain 26 juillet 2013 au 26e étage de la tour D au cabinet du ministre Mamadou Sanogo chargé de la Construction, du logement, de l’Assainissement et de l’urbanisme, la signature d’accord entre le gouvernement ivoirien et l’agence EAA pour la période 2013-2015. Le gouvernement ivoirien représenté par le ministre Mamadou Sanogo, de réitérer à l’EAA, son engagement à œuvrer pour l’atteinte des OMD avec un investissement de près de 24 milliards en matière d’eau et d’assainissement.

Notons que pour cette édition, il est souhaité que  à toutes les parties prenantes et hauts responsables du secteur de l’hygiène, de l’assainissement et de l’eau potable en Afrique, notamment des chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres en charge des questions d’eau et d’assainissement en Afrique, des ministres en charge des finances des pays africains et des partenaires techniques et financiers du nord et du sud constitués pour l’essentiel de banques d’import-export, de chercheurs, d’investisseurs, d’ONG et d’organisations d’intégration et de développement, s’y impliquent résolument.

Source: West Africa WASH Journalists Network, 19 août 2013.

Nouvelle analogue: 2ème  édition du Forum de haut niveau de Dakar: Capitaliser les succès et passer des déclarations aux engagements, E-Sources Nouvelles, 02 octobre 2012.