Skip to main content

Pressac et Chauvigny, mobilisés pour le WASH à Banfora

Publié le: 11/08/2021

La mairie de Banfora, avec l'accompagnement de IRC, appelle à l'aide ses partenaires de la coopération décentralisée, pour contribuer à combler le gap de financement nécessaire à la mise en œuvre du plan d'action quinquennal 2021-2025 de son plan stratégique AEPA. Une visioconférence a été consacrée à cette action le 07 juillet 2021, sous la présidence de Aboubakar Hema, maire de la commune de Banfora.

Depuis 2017, après l'appui à la commune de Banfora pour l'élaboration de son PSC AEPA, IRC n'a pas manqué d'apporter son soutien et son accompagnement pour la mobilisation des partenaires et des fonds afin de concrétiser la vision communale pour l'accès des populations à des services WASH tout au moins basique.

En effet, le référentiel de base pour les 5 prochaines années, qu'est le plan d'action quinquennal 2021-2025 nécessite un montant d'un peu plus de 11 milliards de FCFA pour sa mise en œuvre. 80,37% soit 9 337 351 670 FCFA de financement a déjà été mobilisé sur la base des programmations des partenaires que sont l'ONEA, IRC, CRS, Oxfam, OCADES, ECG, ...

Dans la dynamique de mobiliser le manque à gagner, la mairie de Banfora a pensé mettre à contribution ses partenaires de la coopération décentralisée ; s'agissant des villes françaises de Bonnes, Mauprévoir, Pessac, Chauvigny et Trino en Italie dont certaines collaborent depuis des années avec la commune de Banfora en soutenant ses projets dans les domaines du WASH, de l'éducation, la gestion des déchets solides etc. Elles constituent donc une aubaine que le maire de ladite commune n'a pas manqué de saisir en les réunissant lors d'une visioconférence organisée à cet effet.

Les participants à la rencontre
Les participants à la rencontre (PH. N-R. ZOHOUN)

Animée principalement par le maire qui était appuyé par son équipe technique et les experts de IRC, cette rencontre virtuelle visait à attirer l'investissement étranger à Banfora dans le secteur du WASH. En amont, la mairie a pu compter aussi sur le soutien de la chargée du Programme Solidarité-Eau (pS-Eau) au Burkina qui a appuyé sur place les partenaires concernés. Elle a connu la participation effective des acteurs communaux de Banfora et des représentants de IRC, du comité de jumelage Chauvigny/Banfora, du comité de jumelage Pessac/Banfora, du Programme Solidarité-Eau (pS-Eau), de So Coopération et de la Direction Régionale de l'Eau et Assainissement des Cascades. L'ambition des organisateurs était de partager avec les partenaires le plan d'actions eau et assainissement 2021-2025, en vue d'examiner les possibilités de financement.

Dans une discussion empreinte de convivialité, le maire et son staff ont affirmé la nécessité de travailler à améliorer les niveaux de services WASH des populations à travers l'identification et le financement de nouveaux projets.

S'adressant à ses partenaires de l'autre côté de l'écran, M. Aboubakar Hema s'exprime en ces termes : « Il est vrai qu'avec le soutien de IRC nous avons pu mobiliser une partie du financement mais nous avons encore besoin de vos appuis pour concrétiser notre engagement auprès des populations. Vous nous avez soutenu plusieurs fois dans la mise en œuvre de certains projets et nous savons compter sur vous. »

Les partenaires qui ont pris part à cette Visio conférence ont manifesté un grand intérêt au plan d'action WASH de la commune tout en saluant le leadership de l'autorité communale grâce à qui, de très bons résultats sont déjà visibles dans le secteur. Ainsi, ils ont exprimé leur volonté de soutenir la commune comme cela était le cas au paravent. Cependant, selon Garnier Monique, du comité de jumelage de Chauvigny, « il serait préférable que les projets à élaborer se basent sur l'intérêt mutuel, car il est plus facile de se lancer quand on a quelque chose à gagner ».

Un groupe de travail sera mis en place pour rassembler de façon cohérente un ensemble d'idées de projet WASH qui seront élaborés avec l'appui technique de IRC, et soumis aux partenaires et potentiels partenaires pour susciter leurs intérêts. On pourrait envisager de travailler avec les écoles françaises déjà en partenariat avec certaines écoles de Banfora à travers la sensibilisation des élèves sur l'hygiène et l'assainissement ou l'adaptation des ouvrages aux personnes à mobilité réduite.

A l'issus de la rencontre, les partenaires présents étaient très enthousiastes et n'attendent qu'à recevoir les projets afin de les analyser. Perrine Bouteloup précise que « le PSeau est disponible pour appuyer à mobiliser les fonds mais il faudra anticiper sur les questions sécuritaires qui reviennent chaque fois. » La commune prendra donc le soin d'étudier cet aspect avec une attention particulière pour que cela ne ralentisse pas l'élan des potentiels partenaires.

L'honorable député-maire de la commune de Banfora, Mr. HEMA, quant à lui, remercie une fois encore IRC pour cet accompagnement continu. « Au début quand nous avons élaboré notre plan stratégique, on se demandait comment on va arriver à mobiliser tous ces fonds. On avait même peur parce qu'on pensait ne pas pouvoir y arriver. Mais avec le coaching continu et l'appui de IRC nous arrivons à mobiliser des partenaires comme Oxfam, PsEau et bien d'autres. Si ce type d'appui était dans tous les secteurs, notre commune serait très avancée et bien loin sur tous les plans. »