Skip to main content

Savoir pour Sauver : l’eau potable aide les enfants à grandir

Publié le: 16/08/2013

De l'eau et des sanitaires propres n'auraient pas seulement un impact au niveau de l'hygiène, mais également sur la croissance des enfants âgés de moins de cinq ans. Après avoir examiné les données de 14 études, les chercheurs de la London School of Hygiene & Tropical Medicine (LSHTM) menés par le docteur Alan Dangour et de l'association caritative WaterAid ont observé une augmentation de la taille des enfants de 0,5 cm pour ceux qui utilisaient des sanitaires propres.
Photo du Site: Naître et grandir.com

Pour la première fois, des chercheurs britanniques ont établi le lien entre l’utilisation de l’eau propre et la croissance des enfants de moins de cinq ans dans les pays en voie de développement.

Les données ont été récoltées auprès d’environ 10 000 enfants au Bangladesh, en Ethiopie, au Nigeria, au Chili, au Guatemala, au Pakistan, au Népal, en Afrique du Sud, au Kenya et au Cambodge.

Le retard de croissance (un indicateur de la dénutrition chronique) entrave le développement de 171 millions d’enfants de moins de 5 ans, indique le site de l’Organisation mondiale de la santé.

Selon le docteur Alan Dangour, le nutritionniste de la LSHTM qui a dirigé le rapport, l’accès à l’eau potable, des sanitaires propres et une bonne hygiène globale font partie des moyens efficaces pour réduire les décès dus à des symptômes tels que la diarrhée. "C’est la première fois que nous avons la preuve officielle que l’assainissement de l’eau a un impact important dans la croissance des enfants", a-t-il déclaré à la chaîne britannique BBC News.

Le docteur explique qu’il y a "un lien absolument logique entre l’eau sale, la diarrhée et la croissance des enfants, mais il est intéressant de constater que ce lien n’avait jamais été prouvée auparavant. Un demi-centimètre ne semble pas beaucoup, mais nous estimons que cette augmentation équivaut à une réduction des retards de croissance d’environ 15%, ce qui est très important."

Lire l'article depuis sa source : http://www.maghress.com/fr/liberation/41066