Skip to main content

Thèmes

Projects

Tags

Surveiller pour comprendre les problèmes et les résoudre.

Publié le: 09/12/2013

En Mars 2012, l'UNICEF et l'OMS ont annoncé que l'Objectif du Millénaire pour le Développement relatif à l'eau (réduire de moitié le nombre de personnes n'ayant pas accès à l'eau potable) était atteint. Un défi énorme demeure : 783 millions de personnes n'ont pas encore accès à une eau potable sûre, alors que les populations continuent de croître. En outre, on estime que 30% des points d'eau ne fonctionnent pas.

Un suivi détaillé ainsi que des données fiables sur les services d'eau sont des éléments essentiels permettant de s'assurer que les pompes, les tuyaux d’écoulement et les robinets continuent de fournir de l'eau propre et fiable à tous. Dans de nombreux pays, ces données sont soit absentes, soit fragmentées. Par conséquent, il est presque impossible de savoir quels sont les problèmes et où ils se situent afin de décider de l’allocation des ressources pour les résoudre.

 

Une approche innovante au Ghana

Triple-S, une initiative menée par IRC, Centre International de l'Eau et de l'Assainissement, fait œuvre de pionnier pour améliorer la pérennité des services d’eau en milieu rural. Ces efforts en vue d’assurer une vision « tout le monde pour toujours » sont également pertinents pour ceux qui cherchent des manières de contrôler la pérennité.

Pour planifier, réguler et fournir des services d'eau qui durent, il ne suffit pas de compter le nombre de  systèmes construits. Au Ghana, l'Agence Communautaire de l’Eau et de l'Assainissement (CWSA) et le Triple -S ont défini quatre indicateurs supplémentaires, pour l’évaluation et la surveillance de la pérennité des services d’eau en milieu rural.

  1. La fonctionnalité
  2. Le niveau du service fourni (en termes de quantité, de qualité, de fiabilité et d'accessibilité des systèmes)
  3. La performance des prestataires de services
  4. La performance de l'Autorité du Service

Une autre innovation est que le personnel du CWSA au niveau département a collecté des données sur des téléphones portables, en utilisant un système appelé FLOW (Field Level Operations Watch  -Observation des Opérations sur  le Terrain). Le coût  de la collecte des données était d’environ 0,12$US par habitant.

Etat des services d'eau en milieu rural au Ghana

Les donnés moyennes de Triple S/IRC au Ghana révèlent les défaillances fonctionnelles.

Les données moyennes recueillies dans trois districts (Akatsi dans la Région de la Volta, Gonja Est, dans la Région du Nord et Sunyani Ouest  dans la Région de Brong Ahafo) ont révélé que :

  •   >30% des infrastructures enquêtées n'étaient pas fonctionnelles, et seulement  20% des la population a reçu un service de base (par rapport à la fiabilité, la quantité, la qualité, l'accessibilité).
  •  Tous les autorités de service (chargés de la planification, la supervision, l’appui, la coordination et la réglementation des prestataires de services d'eau) ne répondaient pas aux critères.

Les données révèlent l'ampleur des problèmes et les raisons sous-jacentes pour lesquelles les systèmes ne fournissent pas le service voulu. Disposer d’un comité en charge de l’eau et de l’assainissement n’est pas une garantie que les points d'eau offrent même un service de base. La gestion financière, la disponibilité de pièces de rechange et de mécaniciens qualifiés, le suivi et l’appui technique sont d’importants  catalyseurs supplémentaires pour la pérennité des services. La présentation ci-dessous donne les points essentiels des méthodes d’enquête et des résultats.

 

Acting on water service monitoring and performance management data in Ghana: Assessing and Monitoring Water Services in Ghana from IRC International Water and Sanitation Centre

De pompier à une action corrective éclairée

Ce travail a déjà amélioré l’;action : on est passé de la réparation des forages, la formation des mécaniciens et l’;intensification du système de suivi dans d’;autres départements, à la révision du Système National de Suivi et d’;Evaluation au niveau départemental (DiMES).

Le suivi des services d’;eau est crucial pour la planification et l’orientation des investissements sectoriels, comme l’explique Vida Duti, directrice pays d’IRC Ghana et ancienne coordinatrice de Triple-S Ghana, dans cette vidéo.