Skip to main content

Locations

Tags

Vague de chaleur et humidité : Diarrhées, déshydratation et troubles respiratoires

Publié le: 11/12/2011

La vague de chaleur et l’humidité qui se succèdent dans la capitale depuis quelques semaines ne sont pas sans conséquences sur la santé des plus vulnérables. Les enfants, les personnes âgées et les personnes malades, sont particulièrement touchées par les …

La vague de chaleur et l’humidité qui se succèdent dans la capitale depuis quelques semaines ne sont pas sans conséquences sur la santé des plus vulnérables. Les enfants, les personnes âgées et les personnes malades, sont particulièrement touchées par les petits maux que l’on associe souvent à la saison chaude et humide.

Les diarrhées et les troubles respiratoires sont assez courants dans les centres de santé et se trouvent même parmi les principaux motifs de consultation. La prolifération très facile des microbes en période de grande chaleur, et l’hygiène défaillante, notamment au niveau des mains et des aliments, sont à l’origine des diarrhées chez ces enfants. Quant aux petits maux de l’appareil respiratoire, les rhumes sont les plus courants actuellement, mais rien de bien grave si les parents prennent la peine de moucher et de nettoyer régulièrement le nez des enfants au sérum physiologique.Par ailleurs, la déshydratation les guette, les adultes négligeant parfois les besoins en eau, particulièrement importants des enfants en bas âge. Il est, toutefois, préférable de ne leur donner à boire que de l’eau et non des boissons sucrées tandis que les nourrissons de moins de 6 mois ne devront recevoir que le sein, le lait maternel pouvant satisfaire entièrement les besoins de l’enfant, à condition de lui en donner aussi souvent qu’il le demande.

Les personnes âgées sont tout aussi concernées par le problème de déshydratation. Elles ressentent moins la sensation de soif et n’éprouvent pas forcément le besoin de boire alors que leur organisme manque d’eau en période de chaleur. Leur entourage devra alors leur proposer à boire assez régulièrement, même si elles n’ont pas soif. Des gestes simples mais fort utiles afin d’éviter les visites chez le médecin.

Lire l’article a l’integralité, Midi Madagasikara, Samedi, 26 Novembre 2011

Par: Hanitra R.