Skip to main content

WINROCK démarre ses activités WA-WASH le 16 août

Publié le: 13/08/2012

West Africa Water and Sanitation (WA-WASH) est programme financé par l'USAID et mis en oeuvre par un consortium d'institutions dont le chef de fil est Florida International University (FIU). Son objectif est d'améliorer l'accès à l'eau potable et aux services d'hygiène aux populations du Burkina, du Ghana du Mali et du Niger.

Le lancement officiel du programme s’est effectué le 16 juillet. Partenaire de FIU, WINROCK  International mettra en œuvre l’approche Multiple Usage des Services de l’eau (MUS). C’est dans cette optique qu’elle organise les 16 et 17 août prochains une rencontre introductive à MUS. Pratrice Beaujault, représentant de WINROCK explique dans cet entretien l’approche MUS et les Objectifs de réunion introductive.

Présentez-vous à nos lecteurs?
Je suis Patrice Beaujault, représentant de WINROCK International au Burkina Faso. Je travaille pour WINROCK dans le cadre du programme USAID WA-WASH. WINROCK met en œuvre la composante MUS, Multiple Usage des services de l’eau.

Qu’est-ce que s’est que le MUS pour un public non averti ?
MUS est une approche globale de l’eau dans son ensemble ; c’est-à-dire l’eau domestique et l’eau productive. L’approche prend l’eau comme un élément central, décisif au niveau d’une communauté. Elle consiste à regarder avec cette communauté quels sont les différents besoins qu’elle a en termes d’eau. Il s’agit de comptabiliser, si vous voulez, l’eau. Une fois l’eau comptabilisée, il faut regarder comment adresser les besoins. Que ce soient des besoins à des fins domestiques que ce soient des besoins à des fins productives.

Concrètement comment et où WINROCK va-t-il intervenir ?
Nous allons principalement travailler dans des zones déjà couvertes par USAID WA-WASH, particulièrement dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Ouest et du Centre. Notre intervention sera axée sur l’entrée de Multiple Usages des Services de l’eau dans un certain nombre de communautés, de communes dans ces régions-là. Ce ne sera pas dans toutes ces trois régions mais dans certaines communes, certaines communautés qu’il nous reste à définir au sein des trois régions.

Vous prévoyez mener la semaine prochaine, en quoi consistera-t-elle?
WINROCK International a un certain nombre d’objectifs notamment au Burkina Faso, nous travaillons aussi au Niger, mais pour le Burkina nous avons un certain nombre d’objectifs, notamment atteindre plus de 20 000 personnes par la mise en œuvre nous-mêmes de notre programme. L’idée est que nous pouvons amplifier notre impact en formant et en donnant des informations sur ce qu’est l’approche Multiple Usage des Services de l’eau.

Vidéo (7:36 min) des habitants de Kabori, Niger en train de développer des leurs sources d’eau pour les besoins domestiques aussi que productifs avec l’appui de Winrock International.

C’est ce que nous souhaiterons faire petit à petit au cours de la première année de notre travail. D’une part, nous-mêmes nous commencerons à mettre en œuvre nos activités, d’autre part, nous travaillerons à intéresser d’autres partenaires sur l’approche Multiple Usage des Services de l’eau. Nous pourrions les assister pour qu’ils dupliquent ce que nous allons faire. Au mois d’août, en occurrence le 16 août, nous comptons faire une première rencontre à l’introduction à MUS. Ce ne sera pas une formation en bonne et due forme complète, mais ce sera une première introduction et obtenir un peu le feedback des participants sur quelle pourrait-être la meilleure façon de mettre en œuvre une approche Multiple Usage des Services de l’eau ici au Burkina Faso.

Interview réalisée par Nourou-Dhine Salouka

Nouvelle analogue: Le Pays, 20 août 2012.